• Stephanie Meyer - Tentation



    ISBN : 978-2-298-01152-4

     

     

    Extrait :

    "Dans un soubresaut vertigineux, mon rêve devint cauchemar.
    Grand-mère n'existait pas. C'était moi; Moi dans un miroir. Moi, vieille, ridée et fanée.
    A côté d'Edward. La glace ne renvoyait pas son image, et il était d'une beauté fracassante, figé pour l'éternité de ses dix-sept ans. Il posa ses lèvres de givre aux contours irréprochables sur ma joue détruite.
    - Bon anniversaire, chuchota-t-il.


    - Il te faut reconnaître ça, Bella. Les vampires partis d'ici, n'importe qui aurait été soulagé. Toi, non, il faut que tu te mettes à traîner avec les premiers monstres qui te tombent sous la main."


    Quatrième de Couverture :

    " Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. "

    Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre. Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence.Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?

    Après Fascination : succomberez-vous ?
    Stephanie Meyer, prix des lecteurs ados 2006

     

    Saga :

    Tome 1 : Fascination
    Tome 2 : Tentation
    Tome 3 : Hésitation
    Tome 4 : Révélation



    Il m'est difficile de faire une critique objective étant donné que j'ai terminé ce livre il y a un peu plus de 3 jours et que j'ai directement attaqué le tome 3 qui est par ailleurs fini. Dès que j'ai lu les dernières lignes : "Carrant les épaules, j'avançai vers mon triste sort, solidement soutenue par mon destin" je ne voulais pas perdre une heure devant le pc à faire mon article pour ensuite m'attaquer au tome 3. De ce fait j'ai enchaîné direct les deux livres et j'ai un peu de mal à me souvenir quels événements fait parti de quel livre. C'est pourquoi j'ai un peu triché en le réouvrant et relisant quelques passages ici et là.

    Le second tome : "Tentation" est bien plus intéressant que le premier de la saga. L'action se met réellement en place. Bella est abandonnée à elle-même suite à l'accident subit par Jasper qui eu pour conséquence l'abandon d'Edward. Nous découvrons combien cet être lui-manque au point de pourrir. Son âme souffre, ainsi que tout son être. Charlie ne supporte plus de voir sa fille dans un tel état de se fait il ne cesse de la menacer de la renvoyer chez sa mère. Afin de guérrir, elle retourne voir son meilleur ami Jacob Black. Ce personnage évolue réellement. Il passe du petit adolescent irréfléchi, à loup garou second de meute. Whaou, l'évolution est fulgurante bien qu'il abandonne lui aussi Bella contre sa volonté. Celle-ci va guérrir grâce à Jacob, mais lorsque celui-ci l'abandonne elle tombe de nouveau dans la dépression. Mais peut-on lui en vouloir réellement ? Comment se sentirait-on si tout les êtres que nous aimons nous abandonnaient ? Peut-on lui reprocher de ne pas se rapprocher de ses amis humains ? Et d'être si sensible ? D'avoir l'impression d'avoir affaire à une pleurnicharde ?

    Le personnage de Bella me plaît amplement. En apparance elle ressemble à une ado, paumée dans une petite ville avec ses problèmes de coeurs. Et pourtant, elle est plus que ça. Humaine prête à tout pour l'être qu'elle aime. Edward Cullen, vampire. Elle est prête à se transformer quitte à tout abandonner, ses amis, sa famille, la mortalité. Et pourtant elle ne se voit pas sans Jacob Black bien que Loup-Garou et Vampire ne peuvent coexister.

    Concernant, Carlisle il nous révèle le passé d'Edward. Pourquoi il l'a transformé, et j'avoue avoir apprécié ce passage. Ce passage apparaît peu après l'accident de Jasper. Ce personnage me fascine de plus en plus, dans le premier tome on déclare qu'il a du mal à résister au régime végétarien. Mais il passe plusieurs jours dans la même chambre que Bella de ce fait on pourrait croire qu'il tient et pourtant... Une simple goutte de sang et voilà qu'il retourne à son état primaire. Un monstre assoiffé de sang. C'est d'ailleurs suite à ces événéments que les Carlisle décident de quitter Forks. Et de là Edward décide de disparaître de la vie de Bella. Son speech dans la fôret aussi méchant soit-il : "Tu ne m'apportes rien de bon, Bella" était convaincuant. Et puis, comment lui en vouloir quant à la fin du roman il revient sur cette séparation avec un discours à vous briser le coeur ? " En même temps, comment as-tu pu me croire ? Après les milliers de fois où j'avais dit t'aimer, comment as-tu pu laisser un mot briser la foi que tu avais en moi ?" "Comme si je pouvais exister sans toi". Alors nous pouvons lui pardonner ses quelques défauts, puisque des qualités bon-dieu qu'il en a.

    Enfin concernant Bella & Edward, tout deux seront de nouveaux unis après le courage de celle-ci à aller le chercher avec Alice en Italie. Chez les Volturi. Les personnages rencontrés Jane, Félix, Démétri, Aro, Caïus, Marcus sont intriguant, intéressants et effrayants à la fois. Le clan vampirique le plus vieux qui soit. Avec ses régles et son adoration du sang. D'ailleurs Bella sera le témoin impuissant d'un véritable crime. Un groupe de touriste gentimment accueillis par Aro qui ne ressortiront jamais vivants.

    A la fin du livre notre couple est de nouveau unis, mais pour combien de temps ? Et que se passera-t-il par la suite ? Car n'oublions pas que Bella intéresse énormément les vampires [...].


    Ma note : 20/20


    Bon, mes notes pour la saga ne sont pas réellement "neutre" mais désolé, cette saga je l'A.D.O.R.E.

     

    Après les méchancetés dites sur Jasper je ne peux qu'essayer de me faire pardonner en mettant une photo de ce fameux personnage qui plaît tant à Caro. Mais elle risque de ne pas être contente car moi aussi je l'aime ce Jasper.

    D'ailleurs le troisième tome de la saga, nous en apprend énormément quant à son passé et une fois de plus cela est très intéressant :).

    Alice a énormément de la chance de l'avoir. A moins que cela soit identique, car Alice est une étrange énergumène de vampire. L'actrice dans le film est très jolie mais elle ne met pas assez à mon goût cet aspect de personnalité en avant ce qui est bien dommage. Car dans la saga il faut l'avouer, Alice c'est une folle. Dans le bon sens du terme :).


    2 commentaires
  • Stephenie Meyer - Fascination


    ISBN : 978-2-298-01153-1





    Extrait:

      " - Quel âge as-tu ?
      La réponse fusa.
      - Dix-sept ans.
      - Et... Depuis combien de temps ?
      - Un bon moment, admit-il, amusé."
      " - Ils ont affirmé ne plus chasser les humains. Ils étaient parvenus à se contenter de proies animales.
      - En quoi cela concerne-t-il les Cullen ? l'interrogeai-je en feignant la décontraction.
      - Ils sont comme les Sang-froid que ton arrière-grand-père a rencontrés ?
      - Non. Il s'autorisa une pause théatrâle. - Ce sont les mêmes. "

    Quatrième de couverture :

    Bella, seize ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.

    Entre fascination et répulsion, amour et mort, un premier roman... fascinant.


    Saga :

      Tome 1 : Fascination
      Tome 2 : Tentation
      Tome 3 : Hésitation
      Tome 4 : Révélation



    La première fois que je vis ce roman la première couverture me fascina. Ces bras pâles contenant une pomme rouge sur un fond noir. Aussi vite je pensa à Adam & Eve, le pêché, l'amour et l'interdit. Puis ce titre "Fascination" qui me décocha un sourire. Cette première couverture allait si bien avec le titre. Si fascinante & enivrante. Et là la quatrième de couverture, si énigmatique et ouverte. Oh oui, ce livre je le voulais. Mais raison financière je n'ai pas pu l'acheter --'. Alors il est resté à la presse du Sauze. Et lorsque je pu l'acheter il n'y étais plus, et la vendeuse était incapable de me renseigner. Elle ne savait pas de quel roman je lui parlais et j'avais oublié le nom de l'auteure [...]. C'est ainsi que résignée j'ai oublié ce livre, puis de retour à la maison après quelques recherches je tomba sur le blog de fascination50 qui était blog star. Et de là je [re]découvris le nom de l'auteure. Et j'inscrivis les romans sur ma pile à acheter. Et grâce à France Loisirs j'ai pû acheter les 4 romans pour la maudique somme de 13€. Autant dire que j'ai fais la bonne affaire lol. Sinon concernant le roman, j'aime le style d'écriture et je l'avoue les premières lignes sont mystérieuses et pousse à découvrir toute l'histoire :

    " Je n'ai jamais beaucoup réfléchi à la manière dont je mourrais - même si, ces derniers mois, j'aurais eu toutes les raisons de le faire - mais je n'aurais pas imaginé que ça se passerait ainsi.

    Haletante, je fixai les yeux noirs du prédateur, à l'autre bout de la longue pièce. Il me rendit mon regard avec affabilité."


    Pourquoi l'héroïne aurait-elle pensé à la mort ? Qui est ce prédateur ? Pourquoi parle-t-on de sa mort dès les premières pages. L'Histoire me plaît. J'avais du mal à fermer le livre dès que je l'ouvrais. Le livre me suivait partout, les transports en communs, les cours, la table de chevet. Les transports en commun me paraissait si courts. Je ne supportais pas de refermer le livre. Je n'ai pas été aussi accro à un livre depuis la saga Harry Potter de JK Rowling, pour dire. Le livre m'a tant appris sur l'univers mais pourtant tant de questions ne sont pas assouvis comme par exemple : "Comment s'appellait le créateur d'Alice ?" L'histoire d'Amour entre Bella et Edward est bien plus intéressante dans le livre que dans le film. Quant aux personnages ils sont bien plus intéressants et fascinants. Tout particulièrement Jasper. Ce persnnage je l'adore et je suis impatiente de voir son évolution. Un pouvoir si intéressant, la possibilité de détendre l'atmosphère et le caractère des gens. Un nouveau végétarien, il a encore des difficulté à maîtriser sa soif mais pourtant il est prêt à tout pour sauver Bella, pour Edward. J'ai apprécié en connaître plus sur le passé des personnages, tout particulièrement l'histoire de Carlisle au travers tableaux. Ainsi que de découvrir le passé d'Esmée. Le fait de découvrir qu'elle avait perdu un enfant, alors son instinct maternel ne fut jamais assouvi. Une histoire de vampire remaniée, un mythe détruit. Pas de cercueil, pas de croix, pas d'oignon. Rien. Un vampire à la peau de diamant au soleil qui se nourrit de sang d'animaux. Oui dans le film je n'avais pas aimé. Mais là dans le livre cela est entièrement différent. Et j'aime. Cette nouvelle façon de voir les choses c'est génial. j'adore, j'aime. Je suis impatiente d'ouvrir le second tome. Que vas t-il arriver ? Bella sera t-elle vampire ? Puisqu'en effet les dernières phrases du roman ne sont rien de moins que : " Sur ce, il se pencha et posa une nouvelle fois ses lèvres glacées contre mon cou."

     


    Ma note : 19/20


     

    Hop pour le plaisir des yeux, une photo de l'acteur Peter Facinelli qui interprêtre Carlisle Cullen dans le film. A la base, le personnage a 23 ans physiquement depuis 1620. Mais avec un tel physique on pardonnera sans problème à l'acteur ses 36 ans ^_^.  A défaut d'avoir un Chéri pour la Saint-Valentin, autant fantasmer sur des acteurs [presque] parfaits lol.

     

     


    votre commentaire
  • Tsugumi Ohba & Takeshi Obata - Death Note


    ISBN : 2505000328






    Citation :

    Quatrième de couverture :

    Light Yagami ramasse un étrange carnet oublié dans la cour de son lycée. Selon les instructions du carnet, la personne dont le nom est écrit dans les pages du Death Note mourra dans les 40 secondes !! Quelques jours plus tard, Light fait la connaissance de l’ancien propriétaire du carnet : Ryûk, un dieu de la mort ! Poussé par l’ennui, il a fait entrer le carnet sur terre. Ryûk découvre alors que Light a déjà commencé à remplir son carnet…



    J'avais entendu parler de ce manga. Il m'intéressait mais pas au point de l'acheter. Puis après quelques recherches sur internet je changea d'avis. Hier, en attendant Aurélie, je suis allée faire un tour au Bazar du Bizarre. J'avais envie de m'acheter un manga mais je n'avais pas d'idée précise. J'ai discuté avec le vendeur et mon choix s'est donc porté sur Death Note. Le scénario et les dessins me plaisent. Light me fait penser au personnage de Reiichirô Shiba dans Zombie Loan. Tout deux sont intelligents, premier de classe et s'ennuient. Ils trouvent un terrain de distraction dans la mort. Reiichirô Shiba en tant que zombie dans Zombie Loan. Et le livre Death Note pour Light. Bien que je m'attendais à ce que ce livre fonctionne (bah oui, sinon où est l'intérêt de l'histoire? mdr) je fus surprise de voir sa façon de fonctionner et le personnage de Ryuk constamment présent. Light, utilise le livre pour une cause qui lui semble juste et justifiée. Tuer les méchants (criminels, violeurs, voleurs etc) afin de débarasser le monde de la peur et du mal. Mais en faisant cela ne devient t-il pas le premier criminel ? Les gens vivront dans la peur continuelle. Peur qu'a l'avenir ils voient leur proche mourrir pour un rien. D'ailleurs Light le dis lui même il veut que les gens le craigne. Il veut être un dieu vivant. L'humain fascine Ryuk dieu de la mort. Cette question de bien ou de mal, est le sujet principal du livre. Il me fait penser à la vie, la société. Peut-on imaginer une société parfaite ? Une société sans le mal ? Mais si ce mal n'existe pas, comment est-il aboli ? Comme avec le Death Note ? Par la volonté d'une personne ? Une personne décide de la vie ou de la mort ? Ce système me fait penser à la justice américaine, la chaise électrique [..] ou encore la Chine avec la peine de mort, exemple cette histoire de lait nourrisson empoisonné. 21 jugés dont 3 condamnés à mort. Une personne ne devrait pas avoir le droit de vie ou de mort des êtres humains. Il n'existe pas de solution miracle, le monde ne sera jamais juste et égal. L'homme est mauvais en soit tout comme il est bon.

    En attendant, je le reconnais ce manga me plaît réellement. Bien que Light devienne le "mal pour la justice" je m'attache à ce personnage & à ce cher Ryuk (Bravo au dessinateur, joli coup de crayon. Mon personnage de manga préféré jusqu'a aujourd'hui !). Sur ce, je vais entamer le tome 2 afin de voir la suite des aventures :).


    Ma note ? 5/5


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique